Pourquoi « la fille de la nuit » ?

Pour aller un peu plus loin que ma petite présentation, j’ai voulu vous parler du titre de ce blog. Ce n’est pas celui de mon roman (mais qui sait, un jour peut-être), c’est simplement une référence à mon mode de vie. Parce que oui, je suis un oiseau de nuit. J’ai toujours préféré vivre la nuit. Encore plus maintenant que j’écris.

Parce que la nuit n’est jamais si belle que quand on est là pour la contempler. Qu’on lui livre notre âme. La nuit, propice à toutes les introspections, toutes les rêveries, toutes les grandes décisions. Rien ne nous dérange, rien ne nous distrait. Il n’y a que nous, le silence, l’enveloppe cotonneuse de l’obscurité…Et plus les heures avancent, plus l’obscurité devient profonde, plus nos réflexions deviennent profondes également. Au fur et à mesure de la nuit, on s’enfonce de plus en plus profondément en soi, au cœur de notre propre être, de notre essence même, à la recherche de la vérité. La vérité sur soi. La vérité sur le monde. Une plongée philosophico-existentielle au sein de notre propre royaume intérieur. La nuit, bien des choses se révèlent. Des questions trouvent réponse. L’absence de distractions permet de trouver les clés à nos interrogations les plus épineuses. Ne dit-on pas que la nuit porte conseil ? Pas besoin de dormir et de laisser notre inconscient agir via nos rêves pour cela. Le simple fait de veiller, accompagné par l’obscurité, suffit à déchiffrer les mystères de notre propre existence. La nuit permet toutes les folies mentales…

Et Dieu sait que j’en ai, de la folie mentale ! 😜 Voilà pourquoi j’aime tant ce moment…Et vous, la nuit vous parle à vous aussi ?

Un commentaire sur “Pourquoi « la fille de la nuit » ?

Un petit mot à ajouter ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.