Exercice d’écriture 1: Obsession, Super-Cochon et naïveté

Hello tout le monde, comment allez-vous ?

Aujourd’hui j’ai eu envie de partager un petit texte que j’ai écrit il y a deux nuits. Je me suis enfin décidée à faire l’un des exercices d’écriture que je m’étais promis de faire ce mois-ci. Bon à la base j’avais dit que j’en ferais deux par semaine, mais bon 😅 Au moins j’ai commencé…

Pour celui-ci je me suis inspirée de certains exercices réalisés lors de l’atelier d’écriture que j’ai suivi l’an dernier. Le but étant d’inventer une histoire, dans un temps imparti, qui reprenne des éléments imposés. Ça ne devait pas forcément être une histoire aboutie, ça pouvait juste être un début de nouvelle, voire même de roman si notre esprit s’aiguisait.

J’avais recopié plusieurs éléments (mots, situations, personnages) pour pouvoir faire des exercices à la maison. J’ai donc pris le premier de chaque liste pour celui-ci. Je n’ai pas cherché à écrire une nouvelle, juste une petite histoire comme ça pour m’amuser. Je m’étais fixé une limite de temps de 2 heures, comme lors de l’atelier, limite que je n’ai absolument pas respectée !😂😜  Voici les éléments (auto)imposés que j’avais :

Trois mots à insérer dans le texte : Combinaison, cochon, carton

Deux personnages : Un obsessionnel anonyme, une téléphoniste pas très futée

Une situation donnée : X rencontre son idole

Je vous laisse lire le résultat 😊 Il s’agit du texte plus ou moins brut, sans trop de réécriture…

Obsession, Super-Cochon et naïveté

Ça y est, le grand jour est arrivé ! C’est le week-end du Comic Con, la super convention de comics et SFFF. Le jeune homme n’en peut plus d’attendre ! 7h55 seulement ? Depuis hier soir 20h, il campe devant les portes du grand entrepôt où il va enfin rencontrer James Macer ! Le créateur de Super-Cochon, défenseur des animaux opprimés et maltraités, sort rarement de chez lui d’habitude. Mais il avait exceptionnellement accepté de signer des dédicaces pour la sortie du cinquième film : « Super-Cochon à l’assaut des abattoirs clandestins ». Le jeune homme regarda sa montre. 7h57. Plus que deux heures et trois minutes à attendre.

Il jeta un coup d’œil autour de lui. Le trottoir était encore désert. Il ne comprenait pas que personne ne soit venu faire la queue aussi tôt que lui pour être sûr d’avoir sa dédicace. Il avait fait exprès de prendre le train hier soir plutôt que ce matin. Même pour une demi-heure de trajet, on n’est jamais trop prudent. Imaginez s’il y avait un problème sur les voies et qu’il soit en retard ? Arriver 14 heures à l’avance lui avait semblé plus sage…De toute façon il préférait toujours arriver plus tôt, c’est mieux que trop tard. Même s’il devait attendre 45 minutes quand il avait un rendez-vous. Même si sa mère lui reprochait d’être constamment là 2 heures plus tôt quand il venait dîner et qu’elle n’avait pas encore eu le temps de tout préparer. Une fois il était même arrivé à 6 heures du matin à l’école, tant il avait peur de ne pas être à l’heure pour son examen oral. Il ne voyait pas en quoi le fait que son examen ait lieu à 9 heures, comme le lui avaient fait remarquer ses amis, entrait en ligne de compte. Il vaut mieux être trop tôt que trop tard, un point c’est tout.

Quelle heure était-il ? 8h01. Il avait très envie de faire pipi, et il ne dirait pas non à un café…Son thermos était vide. Mais pouvait-il prendre le risque de quitter sa place pour aller au café du coin ? Au risque qu’en revenant des milliers de personnes soient passées devant lui pour faire la file ? Non non, pas question. Et si James Macer partait plus tôt que prévu ? Il n’aurait pas sa dédicace…

Des pas derrière lui attirèrent son attention. Une petite brune portant la combinaison de Super-Cochon s’approchait de l’entrée. Aussitôt, le jeune homme se plaça bien devant la porte, mains sur les hanches, torse bombé et épaules bien carrées. Pas question qu’elle passe devant lui ! Il voulait être le premier à serrer la main de M. Macer, ce dessinateur de génie qui avait donné une voix aux animaux et transformé un cochon en super-héros pour les protéger. A nouveau il consulta sa montre. 8h02. Deux heures à tenir pour empêcher la fille de le dépasser.

– Bonjour, vous aussi vous attendez pour le Comic Con ?
– Oui, répondit-il en la regardant d’un air méfiant. Je suis là depuis hier soir pour être le premier à entrer !
– Ah, moi aussi je voulais être dans les premières ! C’est tellement excitant pas vrai ? Je suis impatiente de…

Une sonnerie l’interrompit. Elle sortit son portable et décrocha :

– Entreprise Jirva bonjour, que puis-je…Oups, pardon papa ! C’est la force de l’habitude, dit-elle en riant. Oui oui je suis devant la porte. Non c’est encore fermé, ça ouvre à 10 heures seulement. Parce que je voulais être sûre de le voir, je te l’ai déjà dit ! Oui d’accord, à ce soir…Mon père ne comprend pas pourquoi je suis venue si tôt, précisa-t-elle au jeune homme en raccrochant. Mais vu le monde qu’il y aura c’est normal quand même !
– Je suis tout à fait d’accord. C’est pour ça que j’ai campé ici toute la nuit.
– C’était bien vu. Moi je n’ai pas pu, j’aurais eu trop peur d’abîmer ma maquette s’il avait plu.

Elle tira une grande figurine en carton de son énorme sac. Tous les détails étaient là, depuis le costume de Super-Cochon, jusqu’à ses oreilles triangulaires et même à la couleur vert émeraude de ses yeux lorsqu’ils lancent des rayons lasers.

– Je voudrais l’offrir à James Macer. Qu’en pensez-vous ?
– Pas mal, dit le jeune homme en consultant sa montre.

8h07 et toujours personne d’autre sur le trottoir, ça devrait aller.

– C’est très ressemblant, continua-t-il. On dirait la figurine qu’ils ont sortie pour Noël, après Super-Cochon et les poules de batterie !
– Ouiiii c’est celle-là que j’ai utilisé comme modèle ! s’exclama la petite brune avec enthousiasme. Ça alors, personne ne l’avait jamais reconnue avant !
– C’est parce que j’ai moi-même toute la collection.

ATTENTION, LA SUITE DE L’HISTOIRE EST SUR LES PAGES SUIVANTES. POUR Y ACCÉDER, VOIR CI-DESSOUSAPRES LES BOUTONS DE PARTAGE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX ET LES SUGGESTIONS D’ARTICLES 😃

2 commentaires sur “Exercice d’écriture 1: Obsession, Super-Cochon et naïveté

    1. Clairement! 😂 A la base c’est ce que je m’étais fixée comme limite mais finalement je me suis laissée emportée et j’ai largement dépassé le délai! 😅😂

Un petit mot à ajouter ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.