NaNoWriMo 2019 : 5 conseils de dernière minute

Bon les ptits loups, on y est ! Le NaNoWriMo édition 2019 démarre dans deux jours 😃 Je voulais donc vous transmettre quelques recommandations, tirées des leçons que j’ai apprises à la dure l’an dernier. C’était mon premier NaNo et il y a plusieurs choses que je ne referai pas (ou en tout cas j’essaierai).

On a déjà parlé de la préparation de votre roman et de votre environnement. Passons maintenant à ces conseils pour tenir le coup jusqu’au bout du challenge…

 

 

1) Ménagez-vous dès le début

Je sais, on est dans les starting-blocks en ce moment. On est prêts, on a envie de s’y mettre. Et durant les premiers jours, il peut être tentant de se lancer dans le challenge à corps perdu. Mais n’oubliez pas que vous avez un mois entier à tenir. Ok on est plein d’inspiration, les idées fusent, on a envie de les développer au plus vite… Surtout si on va en cours/travaille à temps plein, on veut profiter de chaque moment libre pour écrire, quitte à empiéter sur notre sommeil peut-être. Mais l’écriture est un processus intense, fatiguant pour votre esprit, qui a besoin de temps de récupération pour être à nouveau productif. Donc on y va doucement et on se ménage pour tenir la distance…

2) Prenez soin de vous.

Ça va un peu de paire avec le premier conseil, mais c’est important. L’envie de se consacrer totalement à notre roman durant le NaNo peut nous faire devenir négligent sur certains trucs. Certes ce n’est pas le moment de faire un grand rangement dans vos armoires et votre intérieur sera probablement dans un état lamentable à la fin du mois. C’est normal. Mais ce n’est pas une raison pour vous mettre vous dans un état lamentable ! Donc on évite de se faire livrer une pizza quatre fois par semaine pour ne pas devoir cuisiner (la solution est ici), on y va mollo sur le café ou les boissons énergisantes pour nous secouer, on avale un fruit ou un légume de temps en temps (ça fera du bien à vos neurones en plus) et surtout, on lève le nez de son clavier régulièrement pour aller faire un tour. Vous aurez besoin de vous dégourdir les jambes et de vous aérer l’esprit après de longues sessions d’écriture. Vous n’en serez que plus productif…

De la même façon, imposez-vous au moins un jour par semaine loin de votre texte, pour souffler un peu. Faites autre chose, allez-voir vos proches, lisez un livre, mijotez dans un bain pendant deux heures, mettez de la musique à fond et trémoussez-vous au milieu du salon… Peu importe, mais prévoyez une journée sans écriture pour recharger les batteries. Quand on a que le week-end de libre pour écrire, je sais que ce n’est pas facile. Mais justement. Vous bossez déjà toute la semaine donc accordez-vous au moins une demi-journée de repos, sans écrire. Votre cerveau vous dira merci…

Prenez le temps de souffler
Prenez le temps de souffler, y compris avec vos proches…

3) Évitez les conseils d’écriture

L’an dernier, à un moment j’étais bloquée dans mon roman, je ne savais plus comment avancer (oui, malgré mon plan 🙄). J’ai donc décidé de regarder des conseils d’écriture sur YouTube pour me changer les idées et peut-être m’aider un peu. Et ben ça m’a complètement plombé le moral !

Pendant le NaNo, on essaye avant tout d’atteindre les 50.000 mots. La quantité prime sur la qualité. Et on n’a pas forcément le temps de peaufiner les détails. Donc fatalement, ce qu’on écrit, c’est pas le meilleur qu’on puisse produire. Ce qui est normal. Mais si vous commencez à lire/regarder des conseils d’écriture, vous allez d’office comparer ces conseils à votre texte. Et là, vous vous direz que ce que vous avez écrit c’est de la merde ! 😱 Vos personnages ne sont pas assez construits, votre intrigue manque d’intérêt, votre structure de cohérence, sans parler de vos dialogues qui sonnent creux… La recette parfaite pour vous plonger dans une spirale d’auto-dépréciation et d’auto-flagellation. Non, stop !

Arrêtez-vous et éloignez-vous des conseils d’écriture, ce n’est pas le moment. En novembre, le but c’est de sortir la matière brute, pas de la tailler ni de la polir. Vous aurez tout le temps en décembre et après pour appliquer ces conseils d’écriture. Mais durant le NaNo, ne vous y intéressez pas, c’est contre-productif.

4) Respectez votre sommeil.

Ce quatrième conseil est peut-être le plus important, et si vous ne deviez en retenir qu’un seul, c’est celui-là. Respectez votre sommeil. Encore une fois, la tentation est grande parfois d’empiéter un peu sur nos heures de sommeil pour avancer dans notre roman. Surtout quand on est à la traîne. Surtout quand on a un job/des études à côté. Donc on se dit que le soir on restera debout un peu plus longtemps, ou qu’on se lèvera deux heures plus tôt le matin pour rattraper notre retard. Mais n’exagérez pas. Penser que vous allez pouvoir vous contenter de six heures de sommeil par nuit, alors que d’habitude il vous en faut huit, n’est pas une bonne idée. Ça marchera peut-être les premiers jours, voire la première semaine, mais au bout d’un moment vous allez vous écrouler. Et vous mettrez plusieurs jours à récupérer. Vous serez lessivé, incapable d’avancer sur votre texte, ce qui vous stressera encore plus parce que les jours défileront, tandis que votre compteur de mots lui ne bougera pas… Et même si vous essayez d’écrire à ce moment-là, vous n’aurez pas les idées claires donc vous tournerez en rond. Alors on évite de sacrifier son sommeil. Votre corps, tout comme votre esprit, a besoin de dormir assez pour fonctionner correctement. Vous connaissez le proverbe: Qui veut voyager loin ménage sa monture. Pendant le NaNo votre monture c’est votre cerveau, plus encore que d’habitude. Et il est déjà sollicité de façon plus intensive que d’habitude. Soyez sympa, donnez-lui le temps de récupérer.

Ne sacrifiez pas votre sommeil
Ne sacrifiez pas votre sommeil, votre esprit et votre créativité en ont besoin pour fonctionner !

Je sais que je suis très mal placée pour donner ce genre de conseil. Mais justement ! Croyez-en l’expérience de quelqu’un qui a passé des mois à enchaîner des 12, 18, et même 24 heures de boulot d’affilée, suivies de seulement 6 heures de sommeil pour récupérer ! 😱 Ce n’est vraiment pas vous rendre service…

5) Trouvez une tribu

Je ne m’étendrai pas trop sur ce conseil, mais il est important de trouver une communauté sur laquelle s’appuyer durant le NaNoWriMo. C’est vrai que l’écriture est une activité plutôt solitaire, et beaucoup n’en auront pas besoin. Mais une communauté d’auteurs qui participent au NaNo en même temps que vous peut être utile à plus d’un titre. Je ne vais pas développer en détails car ce sera le sujet du prochain article, mais sachez-le, le soutien de la communauté vous serez précieux durant le mois de novembre.

Voilà pour cette série consacrée à la préparation au NaNoWriMo 😊 Le challenge démarre dans deux jours, vous avez donc encore un peu de temps pour vous y préparer. Si vous ne l’avez pas encore fait et que vous ne savez pas par où commencer, n’hésitez pas à aller lire les articles des dernières semaines pour vous aider. Vous n’aurez peut-être pas le temps de tout faire mais au moins ça vous mettra sur la voie…

Je vous souhaite d’ores et déjà un bon NaNo, amusez-vous bien, profitez-en surtout 😀 Et on se retrouve mercredi prochain pour voir où trouver du soutien durant ce challenge.

A mercredi 😘

3 commentaires sur “NaNoWriMo 2019 : 5 conseils de dernière minute

  1. Encore merci pour ces précieux conseils. Pas certaine encore de le faire. Même si j’ai l’idée. Et les grandes lignes.
    Pas sûre d’avoir le temps…
    Mais bon ça me servira toujours. Au moins pour l’année prochaine!
    Bon Nano à toi.

Un petit mot à ajouter ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.