Conseils d’écriture : Parler de Noël dans son roman

Hello les ptits loups, ça va ?

Déjà plongés dans l’ambiance de Noël ou pas ? 🎄🎅 J’espère que oui, parce que c’est justement de ça qu’on va parler aujourd’hui 😀

On en voit partout en ce moment… Des films de Noël, des romances de Noël, des couvertures de livre plus « noelesque » les unes que les autres… Il n’en fallait pas plus pour me donner envie d’aborder cette période sur le blog 😁  

 

 

On ne va pas se mentir, cette période fait appel à tous les excès. Les fêtes de fin d’année regorgent de petits détails qui, mis bout à bout, créent cette ambiance particulière, dont sont sûrement issus certains de vos plus beaux souvenirs… Alors si vous avez envie d’en parler dans votre roman (que ce soit un livre de Noël ou juste un passage dans l’histoire), suivez le guide 😀

Petite précision, je prends ici la période des fêtes au sens large, donc Noël mais aussi Nouvel An.

Tout d’abord, faites attention aux différentes traditions ! A la fois religieuses mais aussi nationales. Si votre roman se passe dans un pays que vous ne connaissez pas, ou met en scène une famille d’origine ou de confession qui ne sont pas les vôtres, renseignez-vous pour savoir quelles sont les traditions, comment se passent les fêtes généralement, est-ce qu’il y a un ou plusieurs plats spécifiques servis à cette occasion, ou une activité particulière à laquelle tout le monde participe… Bref glanez un max d’infos à l’avance, pour être le plus précis possible et connaître au mieux toutes ces différences. Rappelez-vous qu’ici le 31 décembre on se les gèle en robe et hauts talons durant notre super réveillon, alors qu’en Australie ils peuvent passer le 1er janvier à surfer ! 😲 Y a des injustices comme ça… 😄

Par contre il y a aussi les autres types de réveillons… Ceux des gens seuls, qui n’ont personne avec qui le fêter… Les bénévoles qui viennent en aide aux plus démunis pour essayer de leur apporter un peu de chaleur, de réconfort et un semblant de célébration pour soulager leur vie difficile… Ceux qui travaillent car il est impossible ou impensable pour eux de prendre congé. Les pompiers, les agents de police, les militaires, les traiteurs ou restaurateurs, sans oublier le personnel médical et hospitalier, ainsi que les patients dont ils s’occupent… Y compris des enfants parfois…

Ce sont des formes de réveillon différentes, dont on ne parle pas souvent dans les livres  ou films de Noël… Et pourtant je suis certaine qu’il y aurait beaucoup à en dire…

Bref, n’oubliez pas d’aller voir plus loin que ce que vous connaissez des fêtes de fin d’année. Que ce soit au bout du monde ou au bout de la rue, tout le monde ne passe pas Noël et le Nouvel An comme vous 😉

 

L’importance des descriptions dans votre roman de Noël

Pour le reste, faites-vous plaisir ! La période des fêtes est propice aux clichés, et justement, on vous les pardonnera s’ils se retrouvent dans votre roman ! 😊 Alors allez-y, lâchez-vous ! En particulier sur les descriptions, qui sont ultra importantes pour cette période… Décrivez l’ambiance, parlez des guirlandes, de cette féerie lumineuse, des décos, des paquets sous le sapin… Insistez sur l’atmosphère, tantôt joyeuse, tantôt pressée voire stressée parce qu’on est le 23 décembre et qu’on n’a toujours pas acheté les cadeaux 🤯

Mais n’oubliez pas qu’on perçoit les choses avec nos cinq sens ! L’ambiance et l’atmosphère sont donc teintées de nuances. Il y a le froid, la neige ou la pluie. Il y a les odeurs de chocolat chaud ou de délicieux plats qui mijotent pour le réveillon (qui entrent dans la catégorie goût aussi d’ailleurs). Celle du sapin si c’est un vrai. Celle du nouveau parfum de mamie qu’elle a reçu du Père Noël. Il y a les sons, les chants de Noël bien sûr, mais aussi le bruit du papier cadeau déchiré par les invités. Les cris et rires des enfants en découvrant leurs cadeaux… Voire le karaoké endiablé organisé pour Nouvel An avec les amis ! En termes de toucher, il y a la caresse du plaid bien chaud sous lequel on se glisse pour regarder des films de Noël (l’an dernier je vous ai d’ailleurs partagé mon Top 10 si ça vous dit). La rondeur et la fragilité des boules de Noël qu’on accroche au sapin. La ficelle des emballages cadeaux qu’on agite devant le chat pour l’embêter (avant de l’engueuler 2 jours plus tard quand il s’en prend aux paquets sous le sapin !). Le feutre des bonnets de Père Noël dont s’affublent Tonton Michel, Tata Claudette… et moi ! 😄😜

Tout cela participe à la magie de Noël, à cette ambiance si particulière, et franchement vous pouvez y aller à la louche dans votre roman, on ne vous en voudra pas! 😂

 

L’heure du bilan de fin d’année

Cette période est aussi propice aux bilans en tous genres. On fait le point sur sa vie personnelle et/ou professionnelle, on prend des bonnes ou mauvaises résolutions qu’on abandonnera sûrement dès le quatre janvier… C’est également un moment où les émotions sont exacerbées, en bien ou en mal. N’hésitez donc pas à confronter vos personnages à des situations émotionnelles qui les chamboulent. Pour rester dans les clichés : les dîners de famille peuvent certes être agréables, mais ça peut aussi tourner au vinaigre, pour tout un tas de raisons que vous pouvez explorer dans votre roman. Le bilan que tire votre personnage principal peut lui faire réaliser qu’il se sacrifie trop pour les autres ou au contraire qu’il accorde trop d’importance à sa carrière et pas assez à ses proches… Votre héros peut aussi s’apercevoir qu’il se sent seul, malgré un entourage fourni, parce qu’il est en manque de relations plus profondes… Bref il y a des tas de façons dont les fêtes de fin d’année peuvent faire ressortir le pire, mais aussi le meilleur, chez vos protagonistes (de quoi vous amusez avec leur backstory d’ailleurs ! 😊). C’est souvent utilisé de façon péjorative, mais les histoires dites « pleines de bons sentiments » ont la côte à Noël ! N’hésitez pas à en profiter… Avec de préférence une note positive à la fin, pour terminer sur quelque chose de joyeux. Parce que franchement, qui a envie de déprimer après un film/livre de Noël ? Personne ! 😉

Voilà donc les quelques pistes que j’avais envie de partager avec vous, si jamais vous désirez parler des fêtes de fin d’année dans votre roman. La semaine prochaine, on se retrouvera pour un sujet un peu spécial. Il s’agira d’une collaboration avec quelques copines auteurtubeuses et on parlera de nos meilleurs souvenirs liés à l’écriture 😃 

A mercredi ! 😘

Un petit mot à ajouter ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.