15 signes qui prouvent que vous êtes auteur

Un peu de légèreté aujourd’hui 😁 Même si tous les écrivains ne sont pas ces clichés ambulants de l’auteur dépressif, qui galère financièrement et passe ses nuits à écrire, il y a quand même certains traits qu’on peut retrouver chez beaucoup d’entre nous. Je vous propose donc ces quinze petits signes qui montrent que vous êtes auteur 😜

Tu sais que t’es écrivain quand…

1) Tu notes des idées d’histoires, des bouts d’intrigues ou des morceaux de dialogues, partout où tu peux ! Des carnets, des post-its, Google Doc, des SMS que tu t’envoies, une serviette en papier, un billet de train, le dos de ta main… Peu importe tant que tu peux noter ces idées avant qu’elles ne s’évaporent !

2) Par moments tu disparais de la surface de la Terre et tes interactions sociales se limitent à tes échanges avec tes personnages… Quand l’inspiration frappe, on ne la fait pas attendre !

3) Toujours dans ces moments-là (voire en temps normal 😅), le seul sport que tu pratiques est celui que font tes doigts sur le clavier. Sortir prendre l’air ? Aller à la salle ? Que dalle, j’ai un chapitre à finir moi ! Je l’ai dit, l’inspiration n’attend pas !

 

15 signes qui prouvent que vous êtes auteur- Emily Nols

 

4) Tu ne sais plus lire un livre/voir un film sans repérer les fautes, erreurs, incohérences dans l’histoire. Ou au contraire les petits indices disséminés par l’auteur au cours du récit et qui prendront leur sens plus tard. Ce qui parfois te gâche un peu la surprise.

5) Tu mets une heure pour écrire un post sur les réseaux sociaux, parce que tu cherches la phrase juste, le bon mot, la tournure parfaite… Et en cas de doute, tu sors le Bescherelle (oui, même pour une publication sur Insta ! 😂).

6) En lien avec le précédent: ça te hérisse le poil de voir des fautes d’orthographe/grammaire/syntaxe. Dans des livres, mais surtout sur le web. Avis à la population: « Y en a des qui croivent », ça ne se dit pas ! Et pitié apprenez à faire la différence entre « ça » et « sa », ou entre « c’est » et « sais ». Sa me rend dingue quand y en a des qui croivent que sais correct ! 🤯🤬

 

giphy (4)

(Interruption : après avoir écrit cette dernière phrase, je vais prendre un moment pour permettre à mon cœur de retrouver son rythme normal…)

Continuons…

7) Tu as une grande collection de mugs pour accompagner les litres de café/thé que tu ingurgites lors de tes longues heures d’écriture… Et si en plus ces mugs sont à l’effigie de tes sagas préférées c’est encore mieux !

8) Tu souffres d’un dédoublement de la personnalité. Un soir tu écris un chapitre que tu adores, tellement il est génial… Et le lendemain tu te demandes qui a piraté ton ordi pour écrire ce tas de merde !

9) D’ailleurs il existe tout un monde dans ta tête, dont les gens autour de toi n’ont pas conscience. Et pour cause, tu le caches très bien ! Parfois au milieu d’un dîner entre amis, tes interlocuteurs pensent que tu les écoutes attentivement. Alors qu’en fait, tu es à des années-lumière de la conversation, en train de te demander si les fées de ton histoire ne seraient pas mieux avec la peau vert pomme plutôt que vert tilleul…

 

15 signes qui prouvent que vous êtes auteur - Emily Nols

 

10) Ton historique de recherche sur Internet n’a ni queue ni tête. Selon l’histoire que tu écris, tu peux facilement commencer par « Quelle est la densité de population en Alaska » (petit clin d’oeil à Jupiter Phaeton), pour ensuite aller vers « Comment fabriquer une cabane sur une île déserte », en passant par « Culture des petits pois en France au 18e siècle », et finir sur « Combien de temps un corps humain met-il à se vider de son sang ? ». Le jour où ton roman sortira, les flics qui sont venus t’interroger au sujet de tes recherches comprendront, promis 😂

11) Tu en reviens au langage de l’homme des cavernes lorsque tu es au milieu d’un flux créatif. Si quelqu’un te parle, tu répondras par des grognements, des moitiés de mots… Voire rien du tout, car tu n’auras même pas entendu la personne… Encore une fois: Queen Inspiration doesn’t wait !

12) Tu peux psychoter durant une heure parce que le synonyme que tu as trouvé n’a pas EXACTEMENT le même sens que le mot qu’il devrait remplacer. Ou parce qu’une virgule ne te semble pas à la bonne place.

 

Tu sais que tu es écrivain quand - 15 signes qui prouvent que vous êtes auteur- Emily Nols

 

13) Tu sais écrire des heures durant, jour après jour, créer des chapitres entiers sans (trop de) difficultés… En revanche quand il s’agit de rédiger le synopsis de ton livre en moins d’une page, tu ressens une inexplicable montée d’angoisse…

Quoi y a que moi ? 😅

14) Tu ne vois pas le temps passer: à un moment tu t’es assis pour écrire quelques lignes avant le dîner… Et la seconde d’après tu mets le point final à un chapitre et tu te rends compte qu’il est 22h48, que ton estomac crie famine et que Chéri(e) est allé(e) se coucher en faisant la tronche parce que tu l’as ignoré(e) toute la soirée.

15) Tu sais que les seules personnes qui peuvent réellement te comprendre sont celles qui écrivent aussi… Donc parfois tu te marres tout seul dans ton coin en pensant à des trucs typiques d’écrivain, qui ne feraient rire personne à part nous et que tes amis normaux ne trouveraient pas drôles 😅😂

Et vous, il y a d’autres traits caractéristiques que vous connaissez ? 😜

A très vite !

4 commentaires sur “15 signes qui prouvent que vous êtes auteur

    1. Mais comme sait exactement sa ! ah ah !
      Je me suis reconnue dans chaque paragraphe. Je me dis parfois qu’il faudrait que je m’ouvre au monde extérieur, mais là, dehors, les gens sont étranges, ils me font peur parfois ! ^^
      En écrivant, je peux refaire le monde à ma guise, à partir du moment où ça saigne et que c’est morbide lol !

Un petit mot à ajouter ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.