Conseil d’écriture : La backstory de vos personnages

Hello tout le monde, j’espère que vous allez bien. Aujourd’hui gros gros sujet, on parle de la backstory de vos personnages et de pourquoi c’est important de la connaître 😃

Encore une fois, je vous laisse la vidéo, mais pour ceux qui préfèrent lire, l’article est juste en-dessous 😊

 

La backstory c’est quoi? C’est tout simplement l’histoire personnelle de vos personnages, leur vie, leur passé, tout ce qu’ils ont vécu jusqu’au moment où votre roman débute.

En tant qu’auteur vous devez évidemment connaître au maximum le passé de vos personnages. Précisons quand même 3 choses importantes :

  • Premièrement cette backstory sera plus ou moins détaillée en fonction de l’importance du personnage et du type d’histoire que vous racontez (cf si saga familiale elle doit l’être un max et sur plusieurs générations!). Bien entendu votre héros ou personnage principal devra avoir le passé le plus détaillé. Mais il n’est pas forcément nécessaire de trouver un nom à l’école maternelle qu’il a fréquentée, sauf si ça a une influence sur le récit.
  • Deuxièmement : Vous n’avez pas forcément besoin de donner tous ces détails dans votre livre, sauf encore une fois s’ils sont pertinents et ont une importance pour la compréhension ou le déroulement de votre histoire.
  • Enfin, si vous décidez d’inclure des éléments de backstory dans votre texte, par pitié ne balancez pas tout en une fois, et surtout pas au début du premier chapitre. Rien de pire que le fameux info-dumping, à savoir une masse d’informations et de détails livrés comme ça en un énorme bloc, en particulier au tout début de l’histoire. Franchement c’est rédhibitoire et souvent c’est vachement ennuyeux aussi ! Essayez plutôt de distiller les infos nécessaires au cours du récit.

Si vous avez du mal à voir ce que c’est exactement la backstory et comment s’en servir, laissez-moi vous donner un exemple, avant de passer aux 3 raisons pour lesquelles il est important de bien la connaitre.

Prenons Severus Rogue dans Harry Potter. Au fil de la saga on apprend des détails sur son passé. Notamment le fait que lui et Lilly, la mère d’Harry, étaient amis et qu’ils ont commencé à s’éloigner après leur entrée à Poudlard. Que Rogue a continué à avoir des sentiments pour Lilly, raison pour laquelle il détestait James, et par extension Harry. Mais qu’il a quand même aidé celui-ci par loyauté envers sa mère et, si l’on en croit Dumbledore, pour payer la dette qu’il avait envers James, qui lui avait sauvé la vie lorsqu’ils étaient étudiants. Tout ça c’est un gros morceau de bakstory qu’il était nécessaire de fournir aux lecteurs pour qu’ils comprennent le rôle et les actions de Rogue tout au long de la série. En revanche, J.K. Rowling ne nous a pas fourni des tonnes de détails sur la famille de Rogue par exemple, parce que ça on s’en fout, ce n’était pas pertinent. Elle nous a juste donné les infos nécessaires sur ses parents et l’environnement dans lequel il a grandi, mais pas tout son arbre généalogique. Contrairement à Sirius Black, au sujet duquel on apprendra qu’il est parent avec les Malefoy, cousin de Bellatrix Lestrange et frère de Regulus qui a dérobé le médaillon de Serpentard qui constituait l’un des Horcruxes créés par Voldemort… Là voilà, les détails de l’arbre généalogique de Sirius avaient du sens…

 

giphy Rogue

 

Pourquoi connaître le passé de vos personnages?

Bon, et au-delà de ça, pourquoi c’est important pour vous en tant qu’auteur de connaître cette backstory ? Surtout si vous ne l’incluez pas dans votre texte ?

  • Tout d’abord : Connaître la backstory de vos personnages vous permettra de mieux les cerner.

Où ont-ils grandi, quel genre d’éducation ont-ils reçue, ont-ils eu une enfance heureuse, leurs parents étaient-ils divorcés, comment s’est passée leur adolescence, leur entrée dans le monde du travail, leurs premières relations amoureuses, leurs amitiés… Tout cela aura une influence sur le genre de personne qu’ils sont aujourd’hui. Nous sommes tous conditionnés par nos expériences, bonnes ou mauvaises. Tout ce que nous avons vécu a contribué à façonner notre personnalité, d’une façon ou d’une autre. Et donc influence aussi nos réactions dans telle ou telle situation. Connaitre la backstory de vos personnages vous aidera à mieux comprendre leurs réactions et surtout à avoir une cohérence dans ces réactions.

Pour vous donner un exemple: quelqu’un qui a été élevé dans une famille où on lui a appris à avoir un regard bienveillant sur les gens, aura moins de chance de devenir un adulte méfiant, soupçonneux à l’égard de tout le monde, voire carrément parano. Sauf si à un moment il ou elle a vu ses parents vivre une terrible trahison. Bon là c’est un peu de la psychologie de comptoir, mais vous voyez l’idée. Imaginez la backstory de vos personnages comme la thérapie qu’ils ont faite ! Pour comprendre certaines de nos réactions on a parfois besoin d’aller fouiller dans notre passé à l’aide d’un psy. Si c’est valable pour nous, il n’y a aucune raison que ça ne le soit pas pour nos personnages aussi…

  • Deuxième raison pour laquelle il est important de connaitre le passé de vos personnages, c’est que ça vous permettra de faire les ajustements nécessaires si votre histoire prend une direction que vous n’aviez pas prévue…

Je m’explique : cette backstory, tout comme vos personnages, va évoluer. On sait tous qu’on a beau avoir une idée de départ, et même toute une histoire planifiée en détails, il arrive parfois que nos personnages agissent de façon totalement inattendue, ou que le récit prenne une tournure qu’on n’avait pas prévue, mais qui se révèle bien meilleure que tout ce qu’on avait pu envisager auparavant. Cela signifie donc que vous devrez peut-être aller rectifier des choses que vous aviez écrites plus tôt dans l’histoire. Imaginez que durant 10 chapitres vous aviez décidé que Marie et Charlotte étaient cousines. Puis tout d’un coup vous vous apercevez qu’il serait plus logique qu’elles soient sœurs. Ça change leur passé, leurs liens/rapports avec les membres de la famille et donc peut-être aussi les événements qui ont eu lieu avant ce changement que vous venez d’effectuer. Mais vous ne pourrez pas envisager toutes ces ramifications si vous ne connaissez pas leur backstory sur le bout des doigts. Ou que vous ne l’avez pas notée, de façon plus ou moins détaillée en fonction de la complexité de votre histoire.

Ça m’est arrivé dans mon roman. Quand j’ai écrit l’avant-dernier chapitre, Eloise (mon personnage principal) a eu une réaction que je n’avais pas prévue. La phrase est pourtant sortie toute seule et tombait parfaitement sous le sens à ce moment-là, après ce qui s’était passé dans les deux chapitres précédents. Mais fatalement, comme j’en arrivais à la fin de l’histoire, je connaissais non seulement tout mon récit, mais aussi beaucoup mieux mon personnage principal. D’où le fait que cette réaction qu’elle a eue tombait sous le sens, d’autant qu’elle était liée à son passé. J’ai donc dû retourner en arrière et faire plusieurs modifications dans différents chapitres pour que ses réactions passées s’accordent avec ce nouvel élément que je venais de noter… Même en ayant planifié votre histoire et en connaissant la backstory de vos personnages, il arrivera des moments où vous devrez aller modifier des choses que vous avez déjà écrites, tout simplement parce qu’au moment même vous ne connaissiez pas aussi bien vos personnages qu’aujourd’hui…

  • Dernière raison qui souligne l’importance de la backstory: c’est que bien souvent, dans une grande partie des récits qui ont eu du succès, tout part d’une histoire de famille. Je ne vais pas dire que c’est vrai partout et dans tous les genres (encore que…) mais néanmoins dans beaucoup d’histoires c’est bien le cas. Qu’il s’agisse de romans, de films et même de séries télé, à la base de tout, il y a des histoires de famille. Et je vous illustre ça tout de suite :

Reprenons tout d’abord la saga Harry Potter. Il y a bien sûr l’évidence: si Harry n’avait pas perdu ses parents, aurait-il été l’élu? La mort de James et Lilly est ce qui lui a donné non seulement la force de s’opposer à Voldemort, mais aussi une certaine protection contre ses attaques. Mais il y a aussi l’évidence cachée: si la mère de Voldemort n’avait pas utilisé un filtre d’amour pour attirer le moldu qui allait devenir son père et ensuite abandonner femme et enfant en découvrant la supercherie, Tom Elvis Jedusor aurait-il développé une telle aversion envers les moldus? Est-ce que s’il avait vécu dans un foyer aimant et heureux plutôt qu’un orphelinat il serait devenu Voldemort ? Je ne pense pas…Et quitte à parler de saga, ai-je vraiment besoin de mentionner le Trône de Fer (ou Game of Thrones si vous préférez) ?

 

giphy meredith

 

Deuxième exemple, complètement différent: la série Grey’s Anatomy. L’enfance de Meredith a complètement façonné la série, puisqu’elle a façonné sa personnalité. Toutes les difficultés que Meredith a connues avant de rencontrer Derek ont conditionné ses réactions. Sans elles, ils n’auraient pas eu autant de mal à se mettre ensemble pour de bon jusqu’à se marier. Mais c’est aussi ce qui a permis le développement du personnage de Meredith et fait que tant de téléspectateurs se sont attachés à elle et se sont reconnus en elle. C’est aussi son histoire familiale et en particulier le divorce de ses parents, qui ont fait que son père s’est remarié et a eu d’autres filles, notamment Lexy qui finit par débarquer dans la vie de Meredith… Bref on voit bien comment ces histoires de famille sont à la base, ou en tout cas sont une grande partie, de cette série.

D’ailleurs en matière de série on peut en citer d’autres : Once Upon a time, Shadowhunters adapté de la saga The Mortal Instruments, même Blacklist est basée sur la backstory d’Elisabeth Keen…

Tout ça pour dire que vos personnages ne naissent pas du néant, ils ont un passif, une vie qui a été influencée par les choix de ceux qui sont venus avant eux, en particulier leurs parents. Et que cette vie va non seulement influencer votre histoire, mais en est bien souvent la base aussi, même si on ne s’en rend pas forcément compte. D’où l’intérêt de bien connaître ce passé…

Voilà, je sais que ces explications ont été assez longues, mais c’est vraiment un thème important dans l’écriture. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez en commentaire, et si vous êtes du genre à développer une backstory très détaillée pour vos personnages 😉

 A la semaine prochaine 😃

Un petit mot à ajouter ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.